gmf-canada|ca|fr|about|newsroom|all-articles|reverse-mentorship fr_ca fr-ca
Back to top
Les membres de l'équipe de la Financière GM collaborant

Mentorat inversé – Pourquoi cela fonctionne

Compte tenu du nombre croissant d’employés de la génération Y au sein de la main-d’œuvre, il est important que les hauts dirigeants d’aujourd’hui comprennent mieux cette génération. Qu’est-ce qui les motive et les inspire? Quelle est la meilleure façon de diriger une personne d’une génération différente de la vôtre? Ces questions et tendances ont découlé de l'idée du programme pilote de mentorat inversé de la Financière GM, qui a été lancé au début de 2020.

« Pour rester efficaces en tant que dirigeants, nous devons continuellement faire évoluer notre style, notre agilité d’apprentissage et notre capacité à réagir à ce qui nous attend », a déclaré Shunda Robinson, vice-présidente mondiale de la diversité, de l’équité et de l’inclusion. « Les milléniaux sont la majorité des effectifs en ce moment; ce sont nos futurs dirigeants. Si nous voulons avoir confiance en leur capacité à diriger notre organisation à l’avenir, le travail commence maintenant. »

Le projet pilote de mentorat inversé est l'une des nombreuses initiatives du programme élargi de diversité, d'équité et d'inclusion de la Financière GM, qui éduque et défend l'équité en milieu de travail. Le projet pilote comprenait 10 hauts dirigeants de différents services au sein de l’entreprise qui ont chacun été jumelés à leur propre « mentor millénaire ». Les mentors provenaient également de différents services dans le but que les paires aient des antécédents et des expériences contrastants.

En mettant les hauts dirigeants dans un rôle de « mentoré », cela leur a permis d’être plus vulnérables et de discuter d’un large éventail de sujets avec leur mentor, y compris la question de l’âgisme en milieu de travail. En ayant ces conversations ouvertes et honnêtes, les participants ont été en mesure de discuter des préjugés qui accompagnent les différentes générations et pourquoi il est important de comprendre les points de vue et les origines uniques.

« Mon expérience antérieure avec les programmes de mentor m’a poussée à agir comme mentor », a déclaré Steve Cung, vice-président, analyse des risques de crédit. « Le programme de mentorat inversé m’a permis de mener les conversations et de demander des conseils sur les défis auxquels je devais faire face. En tant que leader, il était rafraîchissant de changer de rôle et de demander de la rétroaction plutôt que de donner de la rétroaction. »

L’importance d’un dialogue ouvert

Le programme pilote a entamé une conversation importante entre les différentes générations. Cela a permis aux hauts dirigeants participants de s’ouvrir, de poser des questions et d’acquérir une meilleure compréhension de la meilleure façon de diriger leurs employés de la génération Y.

Les participants au programme ont convenu que 100 % du projet pilote de mentorat inversé était efficace. Tout au long du programme de six mois, les mentors et les protégés ont discuté de sujets comme les facteurs de motivation en milieu de travail, la technologie au travail et la diversité, l’équité et l’inclusion. Certains participants ont même découvert qu’ils avaient plus en commun avec leur mentor/mentoré qu’ils ne l’avaient d’abord pensé.

Plusieurs des mentors de la génération Y ont également mentionné qu’ils aimaient avoir l’occasion d’avoir un dialogue ouvert avec un haut dirigeant de l’entreprise qu’ils n’auraient peut-être jamais eu l’occasion de rencontrer autrement.

« Ce programme a révélé la valeur des voies de communication ouvertes entre les membres de l’équipe de tous les niveaux », a déclaré Michaela Bradshaw, directrice des programmes stratégiques de l’expérience client. « Les relations cultivées dans le cadre de ce programme ont augmenté ma confiance envers la haute direction, ma sensibilisation aux efforts nécessaires pour faire progresser l’organisation en permanence et ma confiance en tant que dirigeant émergent. »

 
Taylor Crabtree
By Taylor Crabtree, GM Financial

Taylor Crabtree aime concentrer ses talents en rédaction sur les efforts d’engagement communautaire. La fin de semaine, vous la trouverez probablement à l’extérieur pour jouer au tennis ou à Terre-Neuve pour une balade en voiture.

Articles connexes

Image de langage inclusif avec icônes pour texte, Web et téléphone

Conseils pour un langage inclusif – Partie 3

Le langage évolue constamment et dernièrement plus vite que jamais. Voici des conseils pour ceux qui veulent en savoir plus sur la façon de faire preuve d’inclusion dans leur vie quotidienne.

EN SAVOIR PLUS
Image de langage inclusif avec icônes pour texte, Web et téléphone

Conseils pour un langage inclusif – Partie 2

Le langage évolue constamment et dernièrement plus vite que jamais. Voici des conseils pour ceux qui veulent en savoir plus sur la façon de faire preuve d’inclusion dans leur vie quotidienne.

EN SAVOIR PLUS
/content/gmf-canada/fr_ca/about/newsroom/all-articles/reverse-mentorship/jcr:content true https://www.buick.com https://www.cadillac.com https://www.chevrolet.com https://www.gmc.com /en-us/resources/lease-end/get-going.html /en-us/resources/lease-end/get-inspected.html /en-us/resources/lease-end/get-started.html /en-us/resources/lease-end.html